La cérémonie d'intronisation du président vient de se terminer. Tout le monde peut enfin sortir dans la rue et vaquer à ses occupations. Je croise un regard moqueur. "Tiens ? Qu'est-que j'ai ?". Puis un autre. Un autre encore. J'aperçois du coin des yeux que quelqu'un se retourne après m'avoir croisé. "Y a un truc qui cloche".

Puis je comprends enfin. Des gens regardent mes jambes... C'est le bermuda !

Je suis le seul paumé à porter un pantalon court et à dévoiler mes jambes velues. Ici il n'est pas du tout d'usage de montrer ses jambes. C'est un peu comme porter le bikini en France au début du XXème siècle (pour une femme évidemment). Et là je me sens un peu con. J'ai l'impression de me balader tout nu. J'aurais mieux fait de ne pas comprendre.

On m'explique par la suite que porter un short ou un bermuda est toléré pour les enfants, ou si l'on fait du sport, et encore... Si j'avais été une femme, j'aurais eu des problèmes.