Une centrale hydroélectrique est en construction à Sangtuda, sur la rivière Vakhsh. Si j'ai bien compris, elle produit déjà de l'électricité. Ils doivent effectuer des travaux pendant quelques jours, d'où la coupure. Des mesures de rationnement de l'électricité étaient déjà en vigueur dans le pays. A Khatlon (au sud) par exemple, il n'y a du courant de 6h à 7h30 le matin, et de 19h à 21h dans la soirée. Ici à Douchanbé, il y a du courant (presque) tout le temps.

Apparemment, le Tadjikistan avait essayé d'arranger un accord avec l'Ouzbékistan pour acheter de l'électricité pendant ces trois jours, en vain. L'Ouzbékistan a refusé en rétorquant que l'infrastructure électrique n'était pas en mesure de supporter un tel flux, ce qui est faux puisque pendant l'été, le Tadjikistan vend du courant à ce pays, en utilisant ce même réseau.

Tout ça pour dire que les relations Tadjikistan/Ouzbékistan ne sont pas au beau fixe.

Qu'est-ce que cela donne en pratique ? Ici à Douchanbé, on a régulièrement des coupures. Heureusement nous avons un générateur (à essence). Lorsqu'il tourne, on ne peut pas mettre le chauffage en route, trop de consommation. Et donc il fait très froid. En ce moment par exemple, je suis assis devant mon ordi avec mon gros manteau. Et j'ai froid aux mains. Mais ça n'a rien à voir avec la coupure dont je parle. C'est juste qu'on vient de griller un fusible. D'ailleurs c'est très bizarre : la lumière marche mais pas les prises de courant. Jamais vu ça. Je me demande bien à quoi ressemble le réseau électrique. A Khatlon ou Khujand (en fait, partour en dehors de la capitale) c'est bien pire. Ils tournent en permanence avec le générateur, et donc ils ont tout le temps froid.

A la guesthouse, pas de courant signifie pas d'eau chaude. Donc pas de douche (eeeet oui... l'eau froide n'est pas froide, elle est glacée). Donc pas de douche pendant trois jours :) . Pas de courant signifie aussi pas de lumière. Et comme il fait nuit à 17h... La ville risque d'être complètement morte. Enfin, pas de courant, pas de chauffage. C'est le plus embêtant puisqu'ici les bâtiments sont très mal isolés (la fenêtre de ma chambre ne ferme pas bien par exemple).

Donc que du bonheur, on va bien s'amuser.