Commençons par les beaux quartiers de la ville

Ci-dessous la statue de Somoni qui se trouve devant la place somoni. A cet endroit trainent toujours des policiers qui vous demandent de l'argent si vous prenez une photo. A ce moment là je ne le savais pas, mais personne n'est venu m'ennuyer.

Statue de Somoni

La Rudaki passe juste devant la statue de Somoni. Voici une photo prise depuis le terre plein au centre de cette avenue. Bon, vous allez croire que cette ville est déserte. Mais normalement, il y a des gens qui se baladent au milieu des arbres. Et normalement il y a aussi des gens devant la statue de Somoni.

Rudaki

Continuons sur la Rudaki, au bout d'un moment on passe devant l'Opéra-Ballet. Je n'y suis jamais allé.

Opéra-Ballet

Demi-tour à présent, on repasse devant Somoni, on continue un peu, toujours sur la Rudaki, et on arrive devant le Parc Lénine. Le weekend, ce parc est assez animé, on peut s'y balader, acheter des brochettes, monter dans les manèges. Il y a notamment une grande roue. Je ne l'ai pas essayée encore.

Parc Lénine

Poursuivons. Après être passé devant la route qui mène à la guesthouse, on continue un peu, et on arrive devant le palais présidentiel. Il paraît qu'il est interdit de le prendre en photo. Mais je n'en suis pas sûr. Comme je ne voulais pas risquer de me faire piquer mon appareil, j'ai pris la photo de nuit, un soir où il y avait une coupure de courant. Ainsi j'étais invisible. C'est pour cela qu'il n'y a pas d'éclairage public sur cette image. Remarquez cependant que le président, lui, a de l'électricité :)

Palais présidentiel

Pas loin de la guesthouse, ils sont en train de construire le nouveau palais présidentiel. Le voici en avant première :

Nouveau palais présidentiel

Les quartiers moins attrayants

Pour l'instant, je n'ai montré que les jolis coins de la ville (et il y en a d'autres). Pour résumer, tout ce qui borde l'avenue centrale. Mais si l'on s'enfonce un peu dans la ville, on tombe dans des zones beaucoup plus pauvres. Ci-dessous, un aperçu du quartier de la guesthouse.

Quartier de la guesthouse

Au sud de la ville, c'est bien pire.

Quartiers pauvres

Là je suis toujours dans le sud de la ville, au milieu d'un champ. On voit que c'est plus valloné par ici.

Quartiers pauvres

C'était un petit tour de Douchanbé, très rapide. Je ne connais pas bien l'ouest de la ville pour l'instant. De même je n'ai pas pris de photos des marchés (ou bazars), des magasins, des gens, des restaurants, ... Ces quelques photos ne suffisent certainement pas à décrire vraiment la ville.

Il est intéressant de noter qu'il n'y a pas vraiment de centre ville comme on pourrait en voir en France, c'est à dire une zone concentrant les commerces et restaurants. Tout est dispersé.