La vallée de la Fergana correspond à cette zone de l'Asie Centrale où Kirghizistan, Ouzbékistan et Tadjikistan s'enchevêtrent en une espèce de spirale infernale. Les frontières entre les Etats ne correpondent pas aux frontières entre les nations. Ainsi, on trouve des Ouzbeks au Kirghizistan, des Kirghizes au Tadjikistan, ... Staline aurait voulu ce découpage des Etats (anciennement appelés « républiques autonomes »), pour mélanger les nationalités afin de « diviser pour régner ». Et cela fonctionne plutôt bien, aujourd'hui plus que jamais. Les tensions entre ces pays sont réelles, alimentées par exemple par le contrôle de l'eau.

Une petite carte pour bien visualiser ce joyeux bordel:

Vallee de la Fergana

On peut voir sur la carte ci-dessus qu'il y a par exemple des enclaves Tadjiks et Ouzbeks au Kirghizistan. Dans l'une des enclaves ouzbeks (je ne sais plus laquelle) au Kirghizistan vivent majoritairement des Tadjiks...

Je suis donc parti de Osh dimanche matin à 6h du matin, pour arriver à Khujand 7h plus tard. Pourtant, ces deux villes ne sont séparées que de 270km à vol d'oiseau. Mais, ne possédant pas de visa ouzbek, nous avons du contourner les enclaves ouzbeks, protégées par des postes frontière, avec guérites, plots, et chicanes bétonnées et par lesquelles passent évidemment les routes principales, et rouler au milieu de nul part, traverser champs et rivières, dévaler des talus et parcourir des routes de terre criblées de trous avec notre 4x4.

Impossible de dormir dans la voiture. Et comme le chauffeur ne parlait pas anglais et moi toujours pas russe, on ne peut pas dire que nous ayons vraiment fait causette pendant ces 7h de voyage...

C'est entre Isfara et Khujand que le paysage est le plus intéressant. Un quasi désert. Des dunes et plateaux dénudés de végétation. Quelques photos pour donner une idée :

Fergana

Fergana

Oui oui, c'est bien un homme à cheval que l'on voit ci-dessus.

Fergana